Le projet

« Ces notes blasphématoires aux extensions bizarres... »

"Dans sa fastueuse routine, entre les cabarets, les séances de dédicaces, la coquetterie et les hôtels de luxe, Alexe mène une vie d’actrice endiablée. Les personnages qu’elle incarne ont tout vu, tout vécu, raison ou déchéance, amour ou abandon. Mais voilà qu’un soir, elle décide de tourner la page et de partir vivre ses propres aventures, plongeant corps et âme dans le labyrinthe du monde, en quête d’imprévu. Et cela ne tarde pas. Au hasard de ses rencontres avec un ange bossu, une baleine ou une femme tricentenaire, elle tisse lentement son fil d’Ariane pour retrouver le carrefour de ses rêves d’enfant."

On pourrait définir ce spectacle comme une heureuse rencontre entre le jazz, la chanson francophone et le théâtre. Les textes, minutieusement colorés, très évocateurs et documentés, sont auréolés des harmonies aussi raffinées que subtiles d'un jazz modal et moderne, créant un univers oscillant entre onirisme, sensibilité et exaltation. Le tout est habilement relié par un monologue qui entraîne les spectateurs dans un voyage autour du Pacifique à la découverte de la différence, celle de la nature, celle de l'humanité, dans ce qu'elle a de plus plus précieux et essentiel. Un moment ensorcelant à passer avec quatre musiciens de jazz dont le jeu, d’un grand raffinement, déploie une virtuosité toujours bien pesée.

Idée originale, paroles et textes : Benjamin Goron
Musique : Karine Bétournay
Voix : Alexe-Sandryne Lebeau
Trio Jazz : Karine Bétournay (piano), Mathieu McConnell-Enright (contrebasse), Afolabi Fapojuwo (drums)

Les actualités

« Un truc à lire pour m'divertir... »

Actualités

W.I.5
Le repaire de l’ange-pirate

Il y a des parties du monde chargées de mystère et d’inconnu qui ne cessent d’éveiller la curiosité. C’est dans… Lire la suite

IMG_7662
Maelstrøm Blue à la carte !

Autour du spectacle lui-même, l'image de Maelstrøm Blue est enrichie de nombreuses créations autour des textes et des musiciens. À… Lire la suite

Détail Timmy - Benjamin Duterrau
Yagan le petit kangourou…

À la sortie du dernier spectacle, une personne s'étonnait que j'aille jusqu'à donner un nom au petit kangourou qui s'était brûlé… Lire la suite